Le 2 juillet Manuel VALLS a annoncé un report partiel de la mise en place du compte personnel de prévention de la pénibilité. « Seuls les facteurs de pénibilité les plus simples à mesurer seront pris en compte et moins d’un million de salariés seront concernés. Cela facilitera une mise en œuvre plus souple dans des secteurs tels que le bâtiment » Les quatre critères de pénibilité retenus pour 2015 sont le travail de nuit, le travail répétitif, le travail en milieu hyperbare et le travail en équipe alternative.
En 2016 seront pris en compte les 6 autres facteurs de pénibilité. Posture pénible, vibration mécanique, manutention manuelle de charge, température extrême, bruit, exposition aux agents chimique dangereux.